Nous sommes enfin arrivé à Québec, mon ptit homme et moi, pour un séjour de trois nuits. Une fin de semaine dans notre future ville pour visiter la foire de l’emploi et aussi pour visiter des appartements. Après être allé porter nos trucs à notre chambre d’hôtel et avoir mangé un excellent pita dans un resto qui ressemble étrangement à Subway, nous nous sommes rendu au dépanneur du coin pour nous acheter de la bière. En rentrant; première surprise, ce n’est pas un chinois qui nous accueille, mais un jeune homme barbu début vingtaine… HAHAHA… J’exagère à peine! Je me dirige vers le frigo à bières en me disant que je boirais vraiment une cannette de Grolsch… Déception, il n’y en a pas. Je continue à regarder le choix relativement varié qui m’est offert en découvrant quelques bières que je ne connaissais pas. Le préposé barbu arrive à côté de moi et me dit : « Cherches-tu quelque chose de spécial? » – Ben, j’aurais vraiment eu le goût de boire une Grolsch en cannette. – Ouin, ça se peut qu’on en ai plus… mais de toute façon, je te conseille de prendre une bonne bière du Québec… C’est les meilleurs!! – Ouin… Je pourrais! – Je te suggère fortement cette bière, me dit-il en me montrant une bière (la vache folle) que je ne connaissais pas, mais que j’avais aperçu un instant plus tôt. Une bonne bière noire. C’est vraiment ma bière préférée. Pendant un bon 3-4 minutes, le gars nous parle de sa passion pour la bière, des bières de microbrasserie que je devrais goûter et même de la brasserie artisanale de Montréal « Dieu du ciel » dont il m’avoue avoir déjà fait un voyage à Montréal pour deux choses; voir un show ET aller au Dieu du ciel. Nous sommes sortis, mon ptit homme et moi, agréablement surpris de cette différence de service. Ok! Je vais en faire capoter quelques uns, mais on s’entend pour dire que c’est rare que dans un dépanneur de Montréal, le commis vient nous jaser de ses goûts de bières autant en détail. Je n’ai pas dit que c’était impossible, mais c’est rare!! J’ai eu droit, ce soir, au service exceptionnel d’un conseiller en bière artisanale dans un petit dépanneur de quartier et grâce à lui, je me suis acheté deux bières qui m’ont l’air exceptionnelles. Premièrement, la vache folle, une bière noire de Charlevoix au lactose (oui oui! AU LACTOSE) donc la bière est, selon mon conseiller barbu, un peu crémeuse. Une bière noire à découvrir lentement, bien « évaché » sur le canapé, en solo ou avec des carrés de chocolat noir! C’est pas moi qui le dit, c’est écrit sur la bouteille!! Ensuite, La barberie blanche aux mûres. Une bière de Québec d’une microbrasserie du quartier, que le vendeur nous a fortement conseillé. J’ai vraiment très hâte de les déguster. Je vais attendre d’être chez moi pour la boire dans le bon verre et bien profiter de chaque arômes.