Lorsque j’ai consulté un psychologue dans le passé, elle me disait que lorsque j’étais négatif, je devais trouver trois points positifs dans ma journée. Peu importe l’intensité de ma joie, le but était de me rendre compte que j’avais des « petits bonheurs » même lors de mes journées plus difficiles.

J’ai encore, dans ma boîte à souvenir, mes cahiers de « petits bonheurs ». Ils sont remplis de moments comme : « fous-rire avec L’ex frisée« , « déguster un bon vin avec le Lemming« , « petite surprise sexuelle avec un ex quelconque », « voir ma première tulipe du printemps », « regarder des enfants jouer aux pirates dans un parc », « premier souper avec mon ptit homme« , « faire une omelette jambon-fromage »…

C’était donc, comme vous le voyez, très diversifié. Quand on prend le temps, un petit rien peut soudainement devenir un moment précieux.

Après une semaine de vacances, qui n’a pas été du tout reposante (fin de semaine de fête avec ma famille, voyage à Québec, journée étudiant d’un jour, déménagement de mon amie L’avocate dans sa nouvelle maison), j’ai vraiment de la difficulté à travailler aujourd’hui.

Je partage donc avec vous trois petits bonheurs que j’ai vécu aujourd’hui, jusqu’à maintenant.

  1. Le retour du grand Renaud dans mon département. Il réussit toujours à me faire sourire!
  2. Le ciel était très beau ce matin. Les nuages étaient magnifiques.
  3. J’ai mangé une pomme délicieuse et un morceau de fromage à ma pause ce matin.

C’est simple le bonheur dans le fond!

Et vous? Quels sont vos petits bonheurs de la journée?