Avez-vous ressentis le tremblement de terre qui s’est produit cet après-midi??

Moi, non!!
Et je suis bien content!!

Autant que j’aime les orages, le vent, les tempêtes & les tornades, autant que j’ai peur des tremblements de terre. Sans doute parce que j’ai déjà vécu un traumatisme lors du séisme de novembre 1988 au Lac St-Jean. J’ai été en choc post-traumatique (un autre dans ma courte vie) pendant quelques mois.

C’était le vendredi, 25 novembre 1988, j’avais 8 ans et je « gardais » ma soeur et mon frère pour la première fois. Ma mère était partie magasiner, mon père était dehors et travaillait sur son pick-up (donc je n’étais quand même pas seul). La pleine lune orange était immense. Je m’en souviens encore! Elle était vraiment grosse.

Tout d’un coup, nous avons entendu un espèce de grondement sourd qui s’amplifiait et tout se mis à trembler. Mon premier réflexe a été de frapper ma soeur… HAHAHA Non, non, je blague!! Donc, mon premier réflexe a été de frapper la sécheuse. J’ai pensé sur le coup qu’il y avait des chaussures dans la sécheuse et qu’elle capotait. J’ai couru dans la chambre de bain pour donner des coups de pied sur la sécheuse. Jusqu’à ce que je me rende compte que ça ne changeait rien et que la sécheuse ne marchait même pas! Les verres cognaient dans les armoires. C’est alors que nous avons perdu l’électricité. Tout était noir dans la maison, il ne restait que la pleine lune orange pour nous éclairer.

Mon père rentra à la maison pour vérifier que nous allions bien. Sur le coup, il a pensé que mon amie Marilou était arrivée et que nous nous énervions dans la maison (on aurait sauté fort en maudit pour qu’il le sente alors qu’il était à l’extérieur), mais quand il a vu que nous n’avions plus d’électricité, il s’est dit que c’était pas nous le problème!!

Ce soir là, ma mère est arrivé avec pleins de surprises pour nous parce qu’elle avait eu peur. Mère poule! ;) Moi, je disais que j’étais correct, que je n’avais pas eu peur… Probablement que je ne voulais pas faire peur à mon frère et ma soeur et ne pas inquiétez mes parents. Je gardais tout en moi… comme un grand!

Quelques jours plus tard, je me suis mis à faire des cauchemars. Je me souviens d’une fois en particulier où je me suis levé après un mauvais rêve et ma mère me dit de venir m’asseoir quelques minutes sur le divan, question de décompresser. Dans ma tête, il était très tard, peut-être les petites heures du matin, mais je me souviens que la loto jouait à la TV, donc il devait être au alentour de 23h00! HAHAHA Tout d’un coup, je regarde mes parents apeurés et je dis à ma mère d’arrêter de me regarder comme ça. Je les voyais me regarder avec des yeux méchants et les sourcils froncés. Tout était dans ma tête, évidemment!

Ensuite, je me souviens qu’à l’école nous faisions un bricolage (pour noël j’imagine) et qu’en plein milieu de mon bricolage, je me suis arrêté et je regardais les autres élèves et je les voyais découper leurs cartons en tremblant de partout. Le professeur m’avait demandé qu’est ce qu’il se passait.

Par la suite, je me suis mis à voir un bonhomme dans ma chambre de nuit… comme de jour!!! Je vous passe les détails, mais il était vraiment épeurant. Il ressemblait comme deux gouttes d’eau au voleur (Joe Pesci) dans « Maman, j’ai raté l’avion ». Celui avec une tuque. Je le voyait vraiment. Il était là, le visage toujours semi-caché et il me dévisageait. UN HORREUR! Ça été, parait-il, un moment vraiment effrayant et troublant. Cette période est très vague dans ma tête, mais étrangement, les hallucinations sont très bien incrustées. Je me souviens de tout et si j’y pense intensément, j’en ai des frissons.

J’ai dû être suivi par un psychologue et si je ne me trompe pas, j’ai même été sous médication! J’imagine être parents et voir ton enfant halluciné un homme dans sa chambre et que tu as beau lui dire qu’il n’était pas là… En pleine nuit comme de jour… Ouff!!! Ça fout la chienne! Comment veux-tu réagir!?

Bref, je n’aime pas les tremblements de terre.

Aujourd’hui, je n’ai rien sentis et je m’en porte que mieux!