La semaine passée, dans les journaux, nous avons pu lire que le très sexy Kevin Parent se serait fait attaquer par une dizaine (10!!!!) de personnes à la sortie d’un bar de Québec le 12 février dernier. Il aurait par la suite fait une commotion cérébral.

Cet incident m’a évidemment rappelé mon expérience qui s’est produit en pareil date 1 an plus tôt.

Laissez-moi vous raconter une histoire d’horreur

Jeudi, 12 février 2009
Nous décidions, le lemming, l’avocate, la dame en bleu, le ptit homme (Pas encore « mon » ptit homme à ce moment là) et moi, de sortir dans un bar que nous aimons bien. Juste avant, nous avons souper ensemble (non, pas des pâtes à l’huile LOL) chez le ptit homme, question de nous mettre un peu dans l’ambiance… et dans l’alcool! Au menu, souper hamburger (finalement!), alcool, musique, rires… L’avocate s’était fait tatouer quelques heures plus tôt et nous l’avions accompagné. Je me souviens avoir appelé madame tété pour lui souhaiter « bonne fête »!! Tout roulait comme ça devait rouler. 23h00, nous sommes au bar.

Vendredi, 13 février 2009
Rendu au bar, tout allait bien. La soirée était vraiment agréable. Le lemming, même étant gai, s’est fait cruiser toute la soirée par une jeune femme « à peine » saoule. HAHAHA!! Vers 2h30, nous décidions de quitter, étant donné que nous devions tous travailler le lendemain matin. Dans le portique, un jeune homme fin vingtaine accosta le lemming et lui dit qu’il allait lui péter la gueulle. Nous n’avons malheureusement pas pris cette menace au sérieux et sommes sortis quand même en se disant qu’il n’allait rien arriver. ERREUR!!!

Aussitôt sortis, un des 4 fous a commencé à fesser dans la face du Lemming! Nous, étant des plus pacifistes, étions assez dépassés par les évènements. J’ai essayé de calmer la situation en m’approchant pour « discuter » (qu’est ce qui m’est passé par la tête?) CRACK! J’ai reçu un bon coup de poing sur le nez. Je me suis protégé parce que le gars venait vers moi et j’ai reçu deux autres coups sur la tête. Pendant tout ce temps, le lemming se faisait sauvagement fesser dans la face, le ptit homme s’est fait pousser par terre et les filles rentraient en dedans pour chercher le doorman. Quand le doorman est sortis, la police arrivait (probablement qu’elle passait par là) et les 4 idiots se sont sauvés.

Résultat? Ces 4 jeunes hommes ont brisé des gens. Des gens, oui… mais un nez et une machoire aussi!! Mon ami a eu la machoire cassée. Il a eu la machoire brochée pendant quelques mois, obligé de manger du liquide à la seringue pendant des jours. Moi, en plus de mon nez cassé, les médecins ont eu peur pour une fracture de l’orbite de mon oeil droit. Mais c’est surtout le mental qui prends un coup. Je vous épargne les détails, mais ça n’a pas été évidant du tout. Par chance, nous avons eu l’aide de l’IVAC (Indemnisation des Victimes d’Actes Criminels) pour le côté financier et les dédomagements. Parce que personnellement, j’ai eu quelques semaines de congés et un retour progressif au travail. Pourquoi? Pour me reposer, pour compenser mon manque de sommeil, mon stress post-traumatique, pour « profiter du système » selon certain. J’ai profiter?? Oui, un peu! Mais j’en ai aucune gêne!

1 an après
J’y pense encore quelque fois. Rarement, mais quand même! Personnellement, ce qui a le plus changer, à part les relations (bonnes ou mauvaises) avec mon entourage, c’est le soir quand je marche seul… Souvent, je ne suis pas capable de marcher le soir avec mes 2 écouteurs sur les oreilles. Aussi, je prends des petites pillules miracle. Jamais je n’avais voulu prendre ça, mais un moment donné… Ton corps te dit que tu n’as pas le choix. J’ai essayé de ne pas en prendre, mais quelques mois plus tard j’ai fait confiance à mon médecin (qui m’écoutait réellement cette fois là!)

On pourrait se poser pleins de questions sur ce geste inacceptable. Pourquoi ils ont fait ça? Qu’est ce que ça leur a donné? Non, mais c’est vrai! Ils ont récolter quoi de cette expérience??? Le lendemain, ils ont fait quoi?? Wow!! On a pété la gueulle a des gars… YOUHOU!!!!

J’ai choisis d’accepter… d’accepter que c’est arriver. Je ne peux plus rien faire maintenant à part vivre avec ça. J’ai quelque fois en tête cette soirée, suite à des paroles ou des gestes des gens qui m’entourent. Peut-être que je devrai vivre avec ça toute ma vie!! Encore aujourd’hui, j’ai dû expliquer à une collègue ce qui m’est arrivé pour peut-être expliquer quelques traits de caractères que j’ai.

Bref, nous avons fait une plainte, sans grand succès, mais bon…

Peut-être que pour Kevin Parent ce sera différent et que les voyous se feront attraper

Il n’a jamais autant eu BESOIN D’AMOUR qu’en ce moment le beau Kevin