Samedi soir, j’ai été soupé chez la belle-famille. C’était bien agréable (comme toujours!) et à un certain moment, nous nous sommes mis à parler de religion, de vieillissement et de la mort.

Je pense que même si ce n’est pas vraiment plaisant parler de ça, c’est quand même une bonne chose de le faire. Le ptit homme, n’étant pas une personne qui s’ouvre facilement, n’avait jamais parlé de ça avec ses parents. Moi, avec ma grande gueulle, j’ai lancer le sujet.

Premièrement, je suis baptisé, j’ai fait ma première communion, ma confirmation…… mais je ne suis pas pratiquant et encore moins croyant. La religion catholique (et d’ailleurs la majorité des religions) impose une manière de pensée, impose des règles souvent désuètes et démodées.

Quand je dis que je suis non croyant, je ne dis pas que je ne crois en rien. Je crois qu’il se passe quelque chose après la vie, mais je ne sais pas quoi. D’ailleurs, qui le sait? Personne! Je ne crois pas en un Dieu, mais en une force. Peut-être (et même probablement) quelque chose qu’on ne connait même pas encore donc impossible à décrire!

J’aimerais un jour me faire débaptiser (cette pratique est aussi appeler apostasie). Pourquoi? Premièrement, parce que cette religion me « renie » à cause de mon orientation sexuelle et personnelle. Aussi parce que je ne crois en rien de cette religion. Je pense aussi que la religion catholique à encourager le mauvais sort des femmes dans le monde. Je n’ai pas le goût en tant qu’adulte de faire partie de cette secte religion. J’ai lancé l’idée un jour à mes parents et mon père (le chauve) l’a très mal pris. Je comprends que ce n’est pas évidant. Je pense qu’il a pris ça comme si je voulais renier mon nom… Ce n’est évidemment pas mon but!

Pour ce qui est de la mort, je me rends compte que je vois la mort plus comme une libération, un soupir de soulagement… J’ai déjà penser au suicide dans des moments plus dures. Pourquoi je ne l’ai pas fait??? Souvent pour ma famille (ma mère et mon frère entre autre). Ne vous inquiètez pas, je n’ai pas envie de mourir là là…. mais je ne peux pas dire que j’ai peur de la mort! Ça fait peur c’est sûr! Mais c’est l’inconnu qui me fait peur, pas la mort!

Comme a déjà dit Charlie Chaplin : L’approche de la mort terrifie, mais si le nouveau-né avait conscience de l’approche de la vie, il serait tout aussi terrifié.

Quand je vais mourir, je ne veux pas me faire exposer. J’aimerais une cérémonie avec des photos et la musique qui me rappelle de bons souvenirs. Je veux me faire incinérer et j’aimerais qu’on jette mes cendres sur la terre à mon père, dans la source. Mes parents sont au courant. Mon chum est au courant, mes amis aussi.

En attendant, vivons la vie pleinement… Elle peut être si BELLE!

 Et vous, vous pensez quoi???